L’avenir de l’immobilier à Paris

67c85326998e61e3e0f4e044e76a4a9a html 9007243b

La crise sanitaire mondiale due au Covid19 a affecté plusieurs secteurs notamment le secteur immobilier. Les changements survenus à Paris suscitent de nombreuses réflexions surtout chez les spécialistes du domaine qui spéculent sur la question. Nombreux sont donc ceux qui se demandent : quel est l’avenir de l’immobilier à Paris ?

La demande d’appartements à Paris ne va pas diminuer en 2021

Contrairement aux prévisions, nombreux sont ceux qui préfèrent rester à Paris. En effet, le télétravail est entré dans les habitudes permettant aux Parisiens de travailler, peu importe leur situation géographique.

Cependant, beaucoup d’autres facteurs sont pris en compte lorsqu’on doit déménager afin de ne pas avoir à bouleverser tout son mode de vie. Ainsi, les Parisiens préfèrent vivre en ville en semaine et se récréer pendant les week-ends en campagne.

Cela leur permet de maintenir leur mode de vie habituel. Les visites d’appartements continuent et n’ont pas baissé pendant la période de déconfinement. Les demandes d’achat et de location d’appartements, elles aussi n’ont pas baissé. Par contre, les biens immobiliers en bon état sont assez prisés et subiront donc une hausse de prix.

Les prix des appartements ne vont pas connaître de changement significatif

Le confinement n’a pas vraiment eu d’impact majeur sur les transactions immobilières à Paris. Il n’y pas eu de baisses de prix significatives et les vendeurs maintiennent leurs offres. La demande, même si elle a décru, reste présente. En 2021, les vendeurs restent donc campés sur leur position surtout pour ceux qui ont des biens en bon état.

Les biens immobiliers en mauvais état ou qui ont de gros défauts à la présentation devront revoir leurs prix à la baisse. Si jamais il y a de nombreux acheteurs sur ce type de biens, dans ce cas les offreurs pourront fixer des prix qui les arrangent plus. Les vendeurs doivent donc s’adresser à des professionnels pour qu’ils les aident à évaluer leurs appartements afin de ne pas rater des opportunités.

Pour qu’il y ait une baisse de prix, il faudrait que l’offre soit supérieure à la demande et qu’il y ait donc peu d’acquéreurs. Cela pousserait les vendeurs à baisser un peu les prix. Cependant, cette possibilité est fort peu probable.

L’ambiance actuelle est-elle favorable pour la chasse aux appartements ou aux maisons ?

En 2021, une baisse des prix n’est pas vraiment la tendance. Les taux d’intérêts des crédits immobiliers restent bas jusqu’à présent. Le nombre d’acquéreurs ne diminue pas et l’offre est inférieure à la demande.

La crise sanitaire a induit une interruption des chantiers de construction et il y a une rupture de maisons neuves. Les acheteurs se tourneront naturellement vers les maisons anciennes. Les portefeuilles étant fragilisés, le marché immobilier sera plus favorable aux personnes aisées qu’à celles modestes.

Cette situation n’est pas pour autant totalement alarmante et plusieurs acquéreurs peuvent encore tirer leurs épingles du jeu. Les taux d’emprunt bas pour le moment sont favorables aux personnes qui tiennent encore à investir dans l’immobilier.

Aussi, avoir un dossier financier solide sera un atout afin de convaincre et de rassurer les vendeurs pour pouvoir se positionner. Se faire conseiller et accompagner par un chasseur d’appartement expérimenté tel qu’on en trouve sur Homecatcher est la meilleure décision à prendre. Cela vous permettra de bien mener les démarches, ne pas perdre de temps et surtout dénicher le bien immobilier qui vous conviendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.